Bonjour, puis-je vous aider ?
La détection de métaux

La détection de métaux

Détection de métaux

Il existe aujourd’hui un grand nombre de dispositifs de détection de métaux, principalement utilisés dans le cadre d’un usage professionnel (mais pouvant aussi être utilisés à titre personnel via l’utilisation de « poêles », suivant certaines conditions). Détecteurs de métaux manuels (« raquettes ») et portiques de détection des métaux sont utilisés par les agents de sécurité privée ou les forces de l’ordre. Permettant d’assurer la sécurité des lieux publics qui connaissent une fréquentation importante (discothèques, cinémas, écoles, aéroports, gares ou encore lors d’événements), ils sont généralement utilisés par des agents de sécurité, des agents de surveillance et les forces de l’ordre.

Les détecteurs de métaux : pour répondre à un besoin de sécurité immédiate

Les détecteurs de métaux sont conçus pour localiser des objets métalliques sur des individus et faciliter la fouille au corps. Même si l’utilisation d’un détecteur de métaux portatif n’est pas soumise à réglementation, il est néanmoins nécessaire de posséder une carte professionnelle du CNAPS (Centre National des Activités Privées de Sécurité) dès lors qu’il est utilisé dans une mission de contrôle ou de filtrage d’accès. Relativement simples d’utilisation, ces dispositifs de détection considérés comme des systèmes d’alarme « ponctuels » peuvent détecter des métaux sous plusieurs couches de vêtements. Les portiques de sécurité, quant à eux, permettent d’assurer le contrôle rapide d’un grand nombre d’individus et sont capables de détecter la présence de n’importe quel objet métallique : arme à feu, arme blanche (couteau, rasoir) bombe lacrymogène, par exemple.

Quel détecteur de métaux choisir ?

- Le détecteur de métaux portatif

Les principaux avantages du détecteur de métaux portatif résident dans ses caractéristiques techniques. Discret, compact et léger, il permet d’effectuer différentes opérations de contrôle : - Inspection des personnes (non-intrusive) - Examen de colis - Vérification de bagages, contenants divers Le détecteur de métaux portatif peut être utilisé « en complément » de la détection via un portique de sécurité, si l’examen nécessite davantage de précision en cas d’anomalie ou de doute. Tout comme le portique de sécurité (voir plus bas), il permet de repérer tous types de métaux : ferreux/non ferreux, magnétiques/non magnétiques. Disposant d’un système d’alarme sonore (vibration, alarme rapide) ou visuel, il avertit en temps réel l’agent de sécurité présent sur le terrain, en cas d’anomalie détectée. Certains modèles présentent une autonomie d’utilisation particulièrement intéressante - parfois jusqu’à 30 heures - cette dernière dépendant bien évidemment du type d’utilisation. D’autres encore sont capables de détecter de très petites quantités de métal.

- Le portique de détection de métaux nomade

Comme son nom l’indique, le portique de détection de métaux nomade peut être transporté. Il se glisse facilement dans le coffre d’une voiture et peut être installé sans avoir besoin d’outils spécifiques. L’objectif de ce dispositif ? Être rapidement opérationnel et proposer une configuration intuitive. Parfois conçu avec un écran intégré, il dispose de plusieurs fonctionnalités pour, entre autres, régler la tonalité d’alarme, la sensibilité de détection et empêcher les interférences si plusieurs portiques sont installés côte à côte. Le portique de détection de métaux nomade peut être déployé en quelques minutes et permet de contrôler un flux élevé de passages. Fonctionnant grâce à une batterie dont l’autonomie varie d’un modèle à un autre, il repère lui aussi tous types de métaux (la plupart du temps, d’une masse supérieure à six grammes). Il peut également fonctionner sur le secteur. Les rampes lumineuses présentes sur les côtés du portique indiquent instantanément au personnel de sécurité la position de l’objet détecté.

- Le portique de détection de métaux fixe

Au même titre que sa version « nomade », le portique de détection de métaux fixe permet de contrôler rapidement un flux élevé de personnes en transit. De conception classique, il est à l’origine prévu pour un usage fixe et quotidien. Généralement alimenté sur le secteur, il peut être configuré à l’aide de programmes de détection spécifiques en fonction du besoin et du contexte. Les tarifs dépendent du design, du nombre de zones de détection ainsi que du temps de montage. Certains modèles embarquent les technologies les plus récentes en matière de détection et permettent de respecter les exigences en matière de sûreté dans les lieux ouverts au public. Ces exigences sont notamment liées au débit de passage, aux objets à ignorer au moment du contrôle et à la taille des objets métalliques à détecter systématiquement. Enfin une minorité de ces dispositifs ont une certification par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) pour une utilisation aéroportuaire. Certification qui n’est pas nécessaire pour les autres scenarii. Il faut simplement veiller à ce qu’ils soient conformes aux normes européennes et nationales. Ils ne présentent aucun risque pour les femmes enceintes ou les personnes porteuses d’appareils de type pacemaker.

Les accessoires liés à l’utilisation d’un détecteur de métaux

- La table pliante pour portique de sécurité

Les tables pliantes sont généralement utilisées en complément des portiques de détection de métaux, qu’ils soient fixes ou nomades. Elles permettent par exemple de contrôler le contenu des bagages dans un aéroport ou une gare. Ces bagages sont eux-mêmes disposés dans des plateaux (corbeilles) qui sont analysés lors du passage de l’individu sous le portique. Conformément à la loi, les agents de sécurité, quels qu’ils soient, n’ont pas l’autorisation de fouiller directement le sac d’un individu, à moins d’avoir obtenu son consentement.

- La batterie pour portique de sécurité

Il existe des modules de batterie pouvant être installés dans les portiques pour un usage directement sur le terrain et offrant différentes capacités d’autonomie, pour un fonctionnement en continu. Rechargeables, les batteries peuvent indiquer le niveau de charge grâce à un système d’alarme visuel ou sonore.

Tous les commentaires

Laissez un commentaire